30/09/2014




Reprise des activités pour l'Atelier Créations de Marcilly


Pour cette 8ème année qui démarre , nous accueillons deux nouvelles adhérentes.

Notre effectif est au complet pour 2014/2015

 Lundi 15 septembre , premier atelier avec pour thème :

 la kirigamie ou l'art du coupage du papier 

pour en faire de jolies cartes en deux dimensions  par exemple.










Pour en savoir plus sur cet art, cliquez ici


https://sites.google.com/a/sarzaycreatif.com/sarzay-creatif/page-1/kirigami-1


Découvrez de jolies réalisations sur ce site








Photos : Sylvie AIN





25/09/2014




Le Comité des Fêtes de Marcilly prépare le repas des  " Classes "



Si votre année de naissance ou celle de vos enfants se termine par 4

Vous pouvez vous inscrire pour participer à cet événement.



 Chaque année, la commune perpétue cette tradition ,une façon de cimenter les liens qui unissent les Marcillaises et les Marcillais.


Un rendez-vous intergénérationnel pour  une journée conviviale...




 N'hésitez pas à vous inscrire auprès de Mme JULIEN ou Mr CARREE 

avant le 18 Octobre 2014







Dimanche 21 Septembre , nos aînés se sont retrouvés pour partager le repas du C C A S

sous la présidence de Gérard TROCHON, Maire de Marcilly

Une cinquante de personnes étaient présentes 
avec

 comme doyenne Madeleine RAULT née le 10/07/1922 
et 
 comme doyen Fernand LÉON né le 23/07/1922
 




 Le service était assuré par les membres du CCAS

Claudine Harnois a mis tout son talent dans la décoration de la table et le pliage des serviettes.
 Chaque année elle est très inspirée et innove sans cesse pour le plus grand plaisir des convives.


Une très agréable journée de convivialité autour d'une jolie table
 dans la bonne humeur comme d'habitude.







Photo : Liliane Trochon




22/09/2014



Samedi 11 Octobre

 à 20h30

 Marcilly accueille la troupe des Baladins pour un spectacle musical à savourer en famille.


Des chansons des années 60 à nos jours, toutes ces mélodies que nous fredonnons, qui ont marqué nos mémoires.

Un joli moment de partage  avec une troupe attachante ...

 Tarifs : 
    A partir de 18 ans : 7 €
De 12 à 18 ans : 4 € 
             En dessous de 12 ans : gratuit


 



Venez nombreux !!!!



21/07/2014





Samedi 12 Juillet
 Gérard TROCHON, Maire de Marcilly a célébré le baptême civil 
 d' Enola et Eli Chapdelaine
 deux adorables jumeaux domiciliés au lieu-dit Pabre, à Marcilly.





Cette cérémonie appelée aussi baptême républicain ou parrainage civil est la deuxième organisée à Marcilly, en effet, le 28 Août 2010 ,Mathys et Maélo, enfants de la même famille étaient accueillis dans la communauté républicaine.




Les petits citoyens entourés de leurs parents, leurs parrains et marraine



L'origine de cette cérémonie remonte au lendemain de la Révolution Française de 1789, époque où le Tiers État était victime de l'oppression de la noblesse, de la bourgeoisie mais aussi du haut clergé.

En 1792, les registres paroissiaux deviennent des registres communaux. Ils sont ainsi retirés au clergé pour être confiés aux maires.
Le 20 prairial de l’an II (7 juin 1794), un acte de la Convention, à l’instigation de Robespierre et sur proposition de Camille Desmoulins, institue solennellement une cérémonie civile à l’occasion de la naissance des enfants. Il s’agissait alors de marquer son attachement à l’idéal républicain et laïc. C’est l’origine du parrainage républicain.

Puis Napoléon s’installe au pouvoir et par le Concordat de 1802, réconcilie l’état et l’église catholique. Le parrainage républicain, institué huit ans auparavant, tombe en désuétude.
Mais le 9 décembre 1905, les députés votent la loi concernant la séparation de l’église et de l’état.
Elle proclame la liberté de conscience et garantit le libre exercice des cultes. Alors, on voit refleurir les parrainages républicains.

Le parrainage républicain est une cérémonie officieuse puisqu’elle n’est pas prévue par le code civil. Il est donc par conséquent, comme le baptême religieux, dépourvu de tout fondement juridique, il ne crée aucun lien de droit entre les parrain-marraine et l’enfant.
La signature de l’acte de baptême par les parrain-marraine ne les engage que de façon morale et affective vis-à-vis de l’enfant et de ses parents.

Pour les mêmes raisons, celui-ci n’est pas transcrit sur les registres de l’état civil, mais sur un registre spécial.

 Ces dernières années, il connait un certain engouement en France. Avant, le baptême civil était considéré comme une mesure anticléricale. Aujourd’hui, il se présente comme une bonne alternative au baptême religieux. Depuis 1995, le baptême civil est reconnu comme une forme civile de parrainage.





Photos: Jacqueline Cahu